Carnaval de la grosse biesse

Marche-en-Famenne, 25 février 2017

Benoît li Math Ador, Grand Mautchî 2017

BenoitD’origine beaurinoise, c’est lors d’un carnaval marchois que ce professeur de mathématiques et de sciences, maintenant sous-directeur de l’IATA de Namur, rencontre celle qui deviendra Dame Jocelyne. Il ne quittera guère notre belle ville de Marche et plus particulièrement le village de Waha. Il se plait d’ailleurs à se nommer « wahabite ».

Benoît se prendra assez vite de passion pour la vie associative marchoise, bien au-delà de notre carnaval. Vous avez pu, entre autre, le voir danser à la Plovinète durant plusieurs années ou le croiser lors de la Hédrée Gourmande où il est membre actif de l’organisation. Benoît a également pu contribuer au développement de notre ville au niveau politique. Il n’a pas hésité à accepter la présidence du CPAS lors de ses 2 mandats.

C’est néanmoins au comité carnaval qu’il a pu mettre à profit son énergie débordante, sa fantaisie, son imagination et la force de sa persévérance. En effet, ceux qui le côtoient savent qu’il a un cerveau en constante ébullition. Après plusieurs années en tant que membre actif, c’est en 1999 qu’il a pris la présidence du Comité Carnaval. Rassembleur, disponible et dynamique, c’est un président à qui les responsabilités n’ont jamais fait peur. Il a d’ailleurs tenu ce rôle à merveille durant 17 années. Tout le comité reconnait sa qualité d’organisateur et sa « zen-attitude » lors des réunions de préparation. Nous lui connaissons aussi la qualité de mise en valeur du potentiel de chacun, qu’on soit membre du comité ou de toute autre association. A plusieurs reprises, il a pu motiver l’un ou l’autre groupe de personnes autour d’un projet carnavalesque. Il a le plaisir de réunir pour construire. Réunir pour construire un comité, un nouveau groupe, mais aussi pour construire des chars.

Après le liftingBenoitGB de la Grosse Biesse en 2010, Benoît et ses bricoleurs ne se sont pas arrêtés là. Ils formèrent un groupe qu’ils nommèrent « les fous du samedi matin ». Benoît est, en effet, un constructeur « fou » : toujours plus haut, toujours plus grand, toujours plus coloré, toujours plus fantaisiste! On aurait pu le baptiser « Benoit Li Gaudi de Waha », en référence au célèbre architecte barcelonais. Plus humblement, il a préféré se nommer « Benoit li Math Ador », en référence à son métier et sa passion pour les équations folles.

Des équations, il en a trouvé ! Depuis son élection de Grand Mautchi en avril dernier, il n’a laissé aucun répit au comité, à sa famille et aux fous du samedi matin. De nombreux défis ont été lancés. Les carnavaleux et le public n’en seront pas déçus !

C’est entouré de sa famille que Benoit a toujours été présent au carnaval. Avec Dame Jocelyne, ils sont les parents de Guillaume et Catherine qui ont été bercés par bandas et autres harmonies dès leur plus jeune âge. Adrien et Valentine ont également rejoint l’aventure. C’est avec honneur et émotions que « Benoit Li Math’Ador » recevra les clés de la ville des mains du bourgmestre pour un week-end de festivités haut en folie et en couleurs !

Julie et Marie-Anne