Carnaval de la grosse biesse

Marche-en-Famenne, 22 & 23 février 2020

Sociétés

Sociétés

L'histoire du carnaval marchois est inévitablement liée aux sociétés locales qui y participent depuis 1960. Les voici listées... Découvrez, en cliquant sur leur nom les articles qui y sont liés. Pour chacune d'elles, dans la mesure du possible, on y découvre des photos de leurs carnavals...

farandole2010color

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

etoile38  LogoHC

Créée à l'aube du quarantième anniversaire du carnaval (c'était en 1999 donc), la Haute Cour regroupe les anciens princes et grands mautchîs....

L'objectif était celui-ci: être présents pour fêter 40 ans de folklore.

Aujourd'hui, la Haute Cour regroupe près de 15 anciens. Si certains ont malheureusement déjà quitté ce monde, d'autres se sont éloignés de Marche... ou se trouvent occupés dans d'autres sociétés.

Chaque année, la Haute Cour intronise le nouveau Grand Mautchî lors de son traditionnel souper "d'après carnaval". Serez-vous au rendez-vous cette année?

 
logojeuneshargimont

Le groupe des Zibistoukets et des Grutchouyoux est une association folklorique de la ville de Marche-en-Famenne animée par une trentaine d'adultes et une quinzaine d'enfants. Le groupe a été fondé en 2001 à l’initiative de quelques amis qui participaient chacun à leur manière au carnaval marchois mais toujours en dehors des activités et cortège organisés par le comité carnaval.

Adresse mail de contacts: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site web: http://www.zibistoukets.be

 
 
Les Macrâles onf fait leur apparition au carnaval en 199-. A l'époque, ses membres étaient principalement issus de l'unité scoute...

etoile34

Groupe formé en 2017...

Comme beaucoup d’histoires carnavalesques, tout commence au coin d’un bar d’une soirée également carnavalesque. Les premières idées farfelues se concrétisent sur un post-it de couleur vert fluo toujours sur un coin mais de table cette fois … dans une salle d’institutrices d’une école communale que je ne nommerai pas (ndlr : je rassure tout le monde, il était 16h30). Aurélie, Caroline, Vincianne, Kathleen ne seront plus arrêtées. De manière très mycologique, elles s’entourent de bras, de têtes, de pieds… partent à la cueillette de la disponibilité et des atouts des uns et des autres … le terreau fertile se met en place avec Manu, Wendy, Jean-Claude, Nicolas, Patrick…

Mais ce terreau qui devait servir de substrat pour la germination d’idées florissantes, allait devenir le révélateur d’une constatation que peu de carnavaleux auraient pu deviner: … la Grosse Biesse ne va pas bien. Aucun doute possible, à force de voyages incessants à travers le monde voir même à travers les Mondes, ce qui devait arriver, arriva. La Grosse Biesse est sévèrement mycosée.

La Grosse Biesse infectée, c’est tout le Fond des Vaulx qui est concerné. Les effets sont nombreux et notamment l‘apparition d’un champignon disparu depuis des siècles et que l’on pensait éradiqué pour de bon. Emincé, sportif (ndlr : « qui produit beaucoup de spores »), … il a fait l’objet d’une attention particulière des autorités mycologiques marchoises qui, après maintes recherches dans les grimoires de la bibliothèque provinciale, ont retrouvé le nom donné autrefois à ce spécimen : L’Argouane du Fond des Vaulx. Nous ne connaissons que peu de choses sur lui mais l’histoire très récente nous a montré une de ses plus grandes qualités : il se répand de manière très rapide. Le carnaval 2017 et sa chaleur espagnole annoncée, un taux d’humidité légendaire sous le chapiteau et la dynamite des Gugusses, tous les ingrédients sont réunis pour une contamination mycontrôlée.

Th. R.

La première participation de Solange et ses Aphrodites remonte à 2013, lorsque la Grosse Biesse était revenue des carnavals du monde...