Carnaval de la grosse biesse

Marche-en-Famenne, 02 & 03 mars 2019

1991 - La réponse de Gugusse à Jacques II

"Vu les événements, le Carnaval de Marche dérogera quelque peu à sa tradition d'intronisation. En effet, en ces circonstances (la Guerre du Golfe), nous avons estimé que le seul citoyen marchois digne de remettre les clefs au Prince était... GUGUSSE! On l'applaudit bien fort! " (J-M LOBET)

 

"Merci, sais-tu, mi p'tit poyon! E merci à tot l'monde voci d'vant mi, hein si en cas!

Ha ha! E qwè? Nom di diu, y m'son-ne qui l'camarâde voci, là, nosse nové prince, y djâse bin, hein! To dîreûs qu'c'est 1'linwe di Bibine avou l'babètche dol Pètite Maria. E tot ça dins one corpulence "aisée", comme on dit, à s'n'aise... One corpulence qui f'reût bin ... allè, on échevin, ou min-me on bon mayeûr, tins... Allè, applaudissez-le co on p'tit pô, allè... Vive le Prince!

Hoho! Hélà, à propos, v'la qu'dji d'vins comme li Grand Georges, mi... Dji rovèye di fè mi annonce tél'mint qu'dji djâse comme one vîe canle... Pass'que, à propos d'mayeûr è d'èchevins, j'ai ici une lisse de quelques personnes à excuser, vu les événements qui se passent pour le moment :

Christian DOURT s'excuse de ne pas avoir pu venir, mais son tracteur n'a pas voulu démarrer à cause que son mazout était gelé.

André BOUCHAT s'excuse, mais il doit livrer en urgence du mazout non gelé à Christian Dourt.

Jean-François PIERARD s'excuse, mais il a du aller passer l'acte de vente du mazout entre André Bouchat et Christian Dourt, vu que le tracteur en question n'appartient pas à Christian.

Fernand EVRARD s'excuse, mais, afin de trouver une solution pacifique à la crise actuelle de Christian Dourt, il est parti chercher un tapis volant dans son ex-magasin pour le dépanner temporairement.

Jean-Luc HENRY s'excuse mais, solidaire des autres politiquement, il n'a pas voulu être le seul pigeon de la place par ce froid de canard.

et enfin,

Philippe-Jacques SCHREDER s'excuse mais, suite aux propositions du Prince, il vient de partir pour le Golf.... de Méan, pour espionner l'espace entre les trous et les comparer avec ceux de la rue... qui était Neuve.

 

Voilà ! Eh bin mi, è co bin qu'dji n'rôle nin au mazout, hein nom di dju ... Mi, dji rôle au pèket, è ça, ça n'gèle jamais hein si en cas!

JACQUES II, mi p'tit poyon, comme dji sû l'pu vî des Mautchîs qui a jamais viquè è qui vique co, dji sû tot fiér di v'dènè po treûs djoûs d'fiesse les clès des huches di nosse bonne ville di Mautche.

Ni les pierdez nin dins on cafè ou l'aut' , quand vos sèrez tot berzingue,

E lèyez bin l'clè d'sos l'paillasson, comme ça, si dji rintère aux petites heûres, dji n'deûrai nin dispiertè tot l'monde.

 

Asteûr, dèné-me one pètite baisse, è volà l'clè!

 

GUGUSSE DONNE LA CLE AU PRINCE, QUI LUI DONNE UNE BONNE BAISE EN ECHANGE.