Carnaval de la grosse biesse

Marche-en-Famenne, 22 & 23 février 2020

Jean-Luc Fransolet, Grand Mautchî 2010

JeanLuc

Connu à titre professionnel car gérant du cinéma «L'écran », depuis 21 ans, Jean-Luc apprécie particulièrement la vie associative marchoise.

 

Membre très actif du groupe des jeunes de « L'Attache » dès ses 18 ans, c'est là qu'il commence à s'occuper de la projection du ciné club au Rempart des Jésuites. L'attache, c'est une bonne bande de copains (barbus) qui se retrouve chez « Alice et Maurice » (au Cercle) chaque week-end pour de bonnes rigolades .
C'est avec eux que Jean-Luc débute sa participation active au marché du 15 août et au cortège carnavalesque.

Avec L'Attache, Jean-Luc lance le jeu « de l'œuf cassé » (jeu repris maintenant au stand des balôuches). Avec le comité carnaval, il s'occupera du jeu mémorable du tiercé de canards au 15 août pendant une dizaine d'années. Il sillonne maintenant le marché avec Jean-Marie Lobet et son orgue de barbarie faisant chanter les participants et le public.

Dès son entrée au comité carnaval en 1984, il est trésorier de l'asbl et a toujours cette responsabilité qu'il déléguera d'ailleurs cette année (merci Vincent!)
Au comité carnaval il y a vu trois présidences : Jean-Marie Lobet, Marie-France Godron et Benoit Poncelet .Trois personnes qu'il apprécie beaucoup.
Année après année, avec ce comité, il s'occupe de l'organisation de cette grande manifestation (montage, démontage, bar, chapiteau, bal, char, aspect technique, ...)

Chaque année, en période carnavalesque, le petit garage privé se transforme en atelier (préparation, réparation, peintures, etc)

Mais le comité carnaval c'est aussi plein de bons moments: jeu de pistes mémorable à travers la ville, la Saint-Nicolas du comité, les barbecues, etc.
Il est particulièrement heureux d'avoir contribué, avec tout ce comité, à la progression du carnaval qui est devenu une manifestation incontournable à chaque véritable marchois (certains revenant chaque année du Mexique ou de Corse ..)

Voir que cette manifestation donne l'envie à des jeunes et moins jeunes de se rassembler dans un projet de char ou de groupe carnavalesque, c'est évidemment une grande satisfaction pour Jean-Luc et le comité.
Cela devient une grande famille de carnavaleux et pour rien au monde il ne la quitterait.

Chaque année, au cortège du dimanche, et ce dès la première sortie de la grosse biesse, il est à la commande de la tête et donc de son flot de confettis crachés. Un vrai plaisir pour lui. Il dompte cette grosse biesse et c'est pourquoi son nom de grand mautchi s'est imposé «Jean-Luc li dompteu d'grosse biesse».

Jean-luc n'est pas un homme de discours, mais un homme d'action . Bricoleur c'est une qualité évidente . Il « touche à tout » sans difficulté, (tais-toi Rémy ... ). Il aime se donner des défis. Et cette année, avec d'autres ils se sont donnés un sacré défi... (à voir le week-end du carnaval). Pour prévoir celui-ci : y réfléchir, planifier, dessiner, et œuvrer... c'est le jour mais aussi tard le soir et même carrément dans ses rêves....Les meilleures idées viennent en dormant (n'est-ce pas Benoit...)

Membre actif du comité carnaval, grand bricoleur , gérant du cinéma et puis ?...
Jean-Luc est aussi papa de trois enfants: Laura 21ans, Bertrand 20ans, Thomas 17ans. Ces trois-là sont tombés dans la marmite carnaval dès leur naissance. Selon eux « On ne parle plus que de « ça » à la maison ». çà quoi ? ben le carnaval 2010 pardi...

Jean-Luc sportif ? Il a participé à des courses d'enduro, (avec les barbus). La moto est maintenant un super loisir en couple ou entre amis. Il aime faire du VTT (heu.. cinq fois par an), il aime courir (heu..deux fois par an)

Et si ce week-end de carnaval, vous l'entendez chanter « à la russe », c'est qu'il a un verre dans le nez !..

Signé : Marie-Anne

jean-luc