Carnaval de la grosse biesse

Marche-en-Famenne, 22 & 23 février 2020

Didier li maisse di scole d'hAYElloween

Es'ti vraimin on maisse di scole din l'privé c't homme-là ?

Et bien non , Didier li maîsse di scole d'hAYElloween, de son vrai nom Didier Collette, est militaire et plus précisément chauffeur de poids lourd. Son épouse, Véronique Derua, elle aussi travaille pour notre armée nationale mais dans un tout autre domaine, celui de la vente dans un Milshop.

C'est certainement sous l'influence des êtres maléfiques qui hantent nos contrées à la veille de la Toussaint que le comité carnaval a opté pour ce garçon installé depuis 1996 à Aye. En effet, autant avoir bonne conscience avec les mauvais esprits en choisissant ce dynamique responsable du comité hAYElloween constitué à Aye depuis 1999. Dynamique ? Mais sa femme l'est tout autant savez-vous ! Ce qui la passionne, ce sont les enfants : à eux deux ils en ont 5 mais on dit aussi qu'ils en auraient plus de 300 un soir de l'an où pour l'occasion leur maison devient un repère de mauvais esprits et leur rue fermée pour cause de circulation annuelle de fantômes, sorcières et citrouilles... ! Bien sûr, ils ont réussi à grouper autour d'eux des gens qui les suivent pour mettre en place les animations qui leur tiennent à cœur : la soirée Halloween et le carnaval.

Quand on parle d' hAYElloween à Aye, on pense aux 650 personnes que le comité attire, aux concours de la plus belle maison décorée et de la plus belle citrouille, à la collaboration avec le patro mais aussi à l'excellente dégustation de bave de crapaud, subtil mélange des compétences culinaires de Didier et Véronique... car si Didier est réputé pour sa soupe à l'oignon, sa femme l'est pour celle aux potirons !

Si on veut titiller quelque peu Didier li maîsse di scole d'hAYElloween, on lui parle d'une défaite du Standard, ce que lui, Liégeois d'origine, ne peut avaler ou on l'oblige à aller supporter une de ses deux filles à la danse comme il le fait volontiers pour un de ses trois garçons au foot. En matière d'anecdote, il a même cassé un divan en sautant de joie lorsque le Standard eut marqué un goal (était-ce à ce point rarissime ce goal??)

Si l'on connaît Didier très posé, en revanche quand il entend du U2, il déchire...

Sachons enfin que si Didier li maîsse di scole d'hAYElloween avait, avec son épouse, porté un pyjama lors du plus beau jour de sa vie qu'était son mariage, il soignera d'une autre manière sa présentation lors de ce qui devrait devenir un autre beau jour de sa vie... ou plutôt de leur vie !