Carnaval de la grosse biesse

Marche-en-Famenne, 22 & 23 février 2020

1996 - Le discours de Claudy l'cwefeu

Monsieur l'Echevin,

Mes dames, Mes demoiselles, Messieurs,

Binâmés Mautchîs.

 

Rassurez-vous, je n'ai pas l'habitude de couper les cheveux en quatre et je ne vous raserai pas longtemps.

Tout d'abord, en tant que Grand Cwefeu, je propose que pour toute la durée du carnaval, les Marchois aient le cheveu court et le nez rouge tandis que les Marchoises auront la robe pailletée et les cheveux frisés.

Pour montrer l'exemple, je me propose d'offrir gracieusement et gratuitement toute une série de services à notre excellente Nomin Klatura politique:

* Tous les conseillers sont invités à venir chez moi se faire un rinçage: ils se retrouveront avec des cheveux jaune-orange, rouge vif ou bleu électrique harmonisés à leur couleur politique.
* Un traitement particulier sera réservé à notre bon Maïeur, il pourra se faire une coupe Millockey qui dégage bien les oreilles, à moins qu'il ne préfère la mise en plis Rossignon de nos amours, mais je crains qu'elle ne soit trop audacieuse pour son type de beauté.
* Je me propose aussi de raser le cheveu sur la langue du conseiller Huet ainsi que le célèbre poil dans la main de deux autres conseillers que je n'ai pas besoin de nommer car tout le monde les aura reconnus.
* Enfin, je remplacerai le célèbre spray du commissaire Antoine par une bombe de laque extra-forte qui aura pour avantage de figer sur place les malandrins qui avaient plutôt tendance à lui échapper ces jours-ci.

Pour terminer, et pour respecter la tradition en tant que nouveau maître de notre bonne ville, je décide ceci:

Les murailles de la vieille ville de Marche seront restaurées, toutes les rues seront piétonnes, les voitures parleront à l'extérieur sur les parkings des grandes surfaces qui seront fermées. Ca, c'est un programme décapant, hein valet! Car comme le dit un proverbe marlovanais, "Ce n'est pas quand on trouve un cheveu dans sa soupe qu'il faut commencer le shampooing!"

Allez, maintenant, que la fête soit complète, riez, buvez, amusez-vous mais surtout n'ayez pas mal aux cheveux!