Carnaval de la grosse biesse

Marche-en-Famenne, 02 & 03 mars 2019

Discours de la Grande Mautchwesse Martine li Scrîveuse

IntoMartineDiscoursDevant le traditionnel parterre de personnailtés politiques, de carnavaleux et d'anonymes, la Grande Mautchwesse s'est exprimée pour justifier SA guerre des étoiles et prendre possession des clés de la ville...

 

 

Après les remerciements d'usage et personnels :

Par ce petit discours j'aimerais juste remercier tous les carnavaleux qui,par leur présence et leurs efforts, font de ce carnaval ce qu'il est.


Si le rapport entre le jeu et star wars est assez facile à deviner ( les cubes Lego qui vous plongent au coeur de la bataille, le jeu d'échec, les jeux vidéos et de carte et ceux des acteurs) celui qui existe entre la Ville de Marche et la saga est plus ténu... Or les étoiles sont une infîme parcelle de l'univers et ici à Marche la guerre des parcelles on connaît!

Pour les personnages, c'est pareil, on y retrouve les plus emblématiques : à la tête de l'empire marchois il y a un imperator, qui même s'il n'a Palpatine d'un César, a derrière lui des années de règne , a ouvert des voies de navigation hors normes afin de relier les pôles de son empire galactique et rêve même , paraît-il d'annexer la république de Rochefort.

Quant à Dark Vador on en a un . Si si même s'il manie mieux le scalpel que le sabre laser il peut quand même se targuer de pouvoir dire la phrase culte de la saga...

Et Leïa dans tout cela? Et bien j'en ai trouvé une qui pouvait tout à fait prendre son rôle : même si on ne retrouve pas ses célèbres macarons , sa jolie petite frimousse a quant même attiré nombre de Bonjean et elle n'en a pas fait tout un Paquet...

Mais à Marche point de Luc Skywalker mais un célèbre Philippe World Runner!!!! D'autres adjoints à l'Imperator ont aussi leur alterégo dans la série , mais par bienséance je ne sith-erai pas de noms....

Ah oui j'oubliais que deux sénateurs galactiques se sont trompés d'histoire : ils pensaient être dans Iznogood vous savez ceux qui voulaient êtres calife à la place du calife...

Ensuite , face au monde obscur , nous trouvons les rebelles : il y a les indolents qui ne pensent qu'à carnavaler : les mabaguzigo , les pires car ensemble ils passent leur temps à zinner, à s'envoyer en l'air , à s'emmacraler , à caqueter c'est à croire qu'ils prennent des substances illicites fournies par les Argouanes et les Coprins car en plus ils voient des elfes partout.

Après, on trouve Solange et ses Aphrodites tout un programme celles-là : danser sans arrêt sur les rythmes endiablés de l'Harmonie Communale qui ne se fait pas prier pour jouer .... Les Turlupins pas mieux non plus , rien que des farceurs déguisés en clown.... Après ces amuseurs on trouve les rêveurs: les Nûtons, non pas les faiseurs de saucissons mais deux géants et leurs copains qui ne font même pas peur aux storm trooper, les biessons et le comité carnaval , des bizarres eux comme si le fait de posséder une grosse biesse domptée pouvait les aider à combattre l'étoile noire et les dissidents du comité: les fous du samedi matin déjà leur nom est tout un poème, habillés en rouge comme la garde impériale, ils apostrophent le public tout au long du parcours, belle stratégie pour se battre... Et la Haute-Cour, pfff que des aristos qui déambulent de réceptions en réceptions en smoking et noeud pap ... Et les amis de Théo , les juges de la rebellion, qui au lieu de chercher et condamner les vilains et méchants cherchent chez leurs pairs la moindre incartade et organisent procès sur procès...

Mais heureusement il y a les rebelles actifs : en tête ceux qui déclarent leur quartier république, le problème ils ne rentreront jamais dans l'histoire car on ne sait pas comment ils se nomment ....ils sont Sin Nom Dî D'Ju , viennent ensuite les petits padawans, vous savez ces enfants qui sont instruits par des personnes avec des araignées au plafond qui adorent Ayelloween, vers le Gerny on trouve des écolos, les défenseurs de la nature et papillons autrement dit les Spinets, au Fond des Vaulx: les Pémanes une drôle de tribu qui vivent en jupe, même les hommes et surtout ils ne boivent pas que Delau hein Patrick... Les Gilles accompagnés de Paysannes , qui se parent de plumes d'autruche pour faire joli, ben heureusement eux ils ont un lancer d'oranges imparable .Dans les braves on trouve aussi les défenseurs des Remparts: la Porte-Basse, Guy Guy change de costume chaque année pour ne pas être reconnus et les diables, plein de fougue, armés de fourches rouges et noires mais face aux armes laser j'ai comme un doute... Puis parlons un peu des Dioul Dia , les plus barbares de tous , point de vue coiffure je vous assure qu'ils n'ont rien à envier aux punks !!!

Par bonheur , au-dessus de toute cette joyeuse bande il y a les intellos , ceux qui préfèrent la guerre des mots à celle des armes, on les appelle les Jedi des vitrines... A leur tête, Padmée Amid'Alain et son jedi de coeur, Ann pas si solo que ça , un mineu d'aredje , une amie des Théo, un ami du Gugusse Marchois et une jeune accolyte du Gugusse, une Macrâle, une sorte de locomotive, un amateur de rhum et maître Yoda hein Jacky! Tous ensemble ils ont oeuvré un an pour vous amuser le temps de lire les vitrines.

Vous voyez donc pourquoi le thème de star wars associé aux jeux était pour moi une évidence!

Je termine ici avant que je ne m'emmêle les pinceaux, le comble pour les vitrines!


De tout coeur un super méga bon carnaval à toutes et tous et n'oubliez pas QUE LA FORCE SOIT AVEC VOUS!

Martine Li Scrîveuse

 

IntoMartineCle