Carnaval de la grosse biesse

Marche-en-Famenne, 02 & 03 mars 2019

2004 - Discours de la Grande Mautchwesse

Mautchwès, Mautchwesses et poqwé nin , on est entre nous, Mautchis de toutes les générations,


C'est avec fierté, mais surtout grand plaisir que je me présente à vous comme Grande Mautchwesse 2004 , personnage emblématique de notre FOLKLORE carnavalesque, avec la Grosse Biesse bien sûr.

LE FOLKLORE ! Selon moi, c'est ce qui caractérise le tempérament de chaque peuple, mais aussi plus particulièrement de chaque région. Il est un élément fédérateur de toute une population autour de fêtes et traditions populaires. Pour certain, " folklorique " peut avoir un sens péjoratif, parce qu'il concerne justement ces fêtes et coutumes du peuple, que nous sommes, alors que pour d'autres, il se rapproche du terme " historique " comme les traditions religieuses, vestimentaires etc. Pour moi, il fait partie de ma Vie !

J'ai toujours considéré que j'avais quelques affinités avec Obélix, partenaire d'Astérix dans ses aventures : outre le ...., la ....enfin juste " légèrement enveloppée ",... quand j'étais petite, je suis, moi aussi, tombée dans une potion magique qui m'a imprégnée pour le restant de mes jours : le folklore. Mes parents, fort impliqués dans la Vie Marchoise, ont participé à différentes sociétés et parfois dès leur création, comme l'Harmonie, la Plovinète, le Matoufé et bien sûr, le Carnaval et ce bien avant la création du cortège en 1960. Mon Grand-Père participait comme trompettiste, aux sorties de Gugusse, le mardi gras, dans l'entre-deux guerres. Je n'ai guère de mérite, je n'ai fait que suivre leurs traces. Mais je considère que j'ai eu beaucoup de chance de pouvoir rire, chanter, danser et faire de la musique en étant poussée par mes parents ! Et me voilà devant vous ! Mais avec moi, cela ne pouvait se faire qu'en MUSIQUE

CHANSON

Attention Mesdames et Messieurs,
Dans un instant, on va commencer
Venez participer au Carnaval de le Grosse Biesse
5 4 3 2 1 0 Partez
Les festivités ont débuté
Préparez-vous tous à passer un très bon moment


Que vous ayez 15, 30 ou 60 ans
Il faut se laisser aller pour s'amuser plein'ment
Faire la fête ici, une fois par an
Rire, chanter, danser vous font oublier tout, un temps


Alors vite Mesdames et Messieurs
C'est Carnaval, ne l'oubliez pas
Suivez-moi tous pour fêter le retour du printemps
Et profitez-en pour vous détendre
Faire la fête avec tous vos amis
Comme l'ont fait tous nos aïeux depuis plus de 100 ans

Allez hop ! Gugusse et ses amis,
De loin en loin vous montrent le chemin
Les Macrales affûtent leurs balais là dans leur coin
Les Nûtons et les Diables s'impatientent
Les Biessons n'en peuvent plus d'attendre
Oui demain le Grosse Biesse sortira de son antre

Moi j'adore danser et jouer de la musique
Je n'pouvais qu'vous inviter à le faire avec moi
Samba ou Polka, le plaisir est roi
Vous trépignez d'impatience aux rythmes de la clique

Alors oui Mesdames et Messieurs
Vous êtes fin prêt à danser ensemble
Et pourquoi pas à chanter en même temps
Ce n'est pas difficile, croyez-moi
Ecoutez donc votre cœur qui bat
C'est lui qui vous donnera le rythme de vos pas

Ah oui, grâce à cela, on voyage, on découvre la même chose chez les autres et on fait " mille " expériences
Parce qu'il n'y a pas que la danse folklorique... Il y a les autres : La danse classique !... le jazz ...et puis...
pourquoi ne pas essayer les autres... le flamenco..., la danse indoue... ou africaine...et même ...
du hip hop..., tout en passant par les danses de salons... et les majorettes.

Je me doute bien que cela doit vous sembler " drôle " pour ne pas dire étonnant et je dois bien reconnaître que ne me connaissant pas, tout le monde réagissait de la même façon puis après un cours, ils m'acceptaient comme une des leurs.

Si j'avais attendu d'être mince, je n'aurais jamais dansé... et comme j'étais légère et souple malgré mes kilos...autant y aller comme j'étais.
Il y a une danse dont je n'ai pas parlé et qui fait toujours partie de ma vie actuellement : les claquettes.


COURTE DANSE

Vous savez, à Marche, il y a eu et il y a toujours d'excellents " profs de danses " : Françoise Collignon, Ariane Thérasse, Carine Granson, Solange Marre : grâce à elles, j'ai passé des moments formidables et je les en remercie du fond du cœur.
On parle toujours du football, du tennis, du basket, savez-vous que, à Marche, 1115 personnes pratiquent la danse! C'est un sport très populaire. C'était à souligner !

Et puis je n'ai pas pu m'empêcher de laisser mon imagination vagabonder : " Quelle danse correspond-elle le mieux à la personnalité de nos édiles ?

Je me suis permis une petite extrapolation à ce sujet...

MUSIQUE

Hello André, oui pour moi, André
J'te verrais bien en danseur de Paso Doble
La fière allure des grands d'Espagne ou
Des Torréadors, jouant de leur cape face aux puissants taureaux

Et pour toi, mon Cher Philippe,
Je traverse l'Atlantique
Pour l'Argentine et son mystérieux Tango

Et toi Isabelle, je remonte vers les grattes-ciels
Et le Charleston de la belle époque

DANSE

Qu'il est bon de danser
Pour tout oublier
Croyez-moi, il n'y a pas mieux pour le moral
Il y a le choix
Il y en aura au moins une qui vous plaira
Alors essayez-les comme moi

Hello Bertrand, pour toi, j'ai choisi
La Rumba, tendre et sensuelle à merci

Et pour le 2eme Philippe, un slow très pathétique
Et pour Jean-François, une bondissante Polka

Et pour notre Jean-Luc
La Samba c'est son truc
Une danse pétillante et joyeuse à souhait

Suivez mes conseils
Oui elles vous conviendront à merveille

Danser, c'est signe de Vie
La Vie c'est fait pour danser
Je vous y invite tous avec moi
Danser !

Ce serait " chouette " si on pouvait vivre en chantant et dansant comme dans les comédies musicales.
Imaginez-vous Messieurs-Dames, au Conseil Communal... " en chantant " : " Comment Monsieur Petit, Vous votez contre ce point du budget qui peut nous...et tra la la lère.....Oui Monsieur le Bourgmestre, il va à l'encontre de ...tra la la lala... "
et pourquoi ne finiriez-vous pas vos différentes réunions, conseils ou collèges par une farandole à l'allemande style " grande vadrouille " avec les chaises , ou aux mains... Cela vous permettrait d'évacuer les tensions et de rentrer chez vous bien détendus.

Et pour nous, chez le boulanger, au lieu de rester tête baissée ou au plafond... ou d'épier pour ne pas perdre notre tour, ... : " Puis-je avoir un gros pain rond coupé....Voilà, Madame, c'est 2 euros ....Merci, au revoir et bonne fin de journée "....et sortir en faisant deux pas de danses avec les autres clients. Ce serait quand même plus gai !

Il est vrai qu'il est de tradition dans ces discours de houspiller quelque peu nos édiles alors je me permets de vous demander d'ajouter, à notre bonne ville de Marche, quelques ouvrages d'art, comme on appelle pompeusement ces installations routières qui nous facilitent la circulation.
Je trouve que les plus dansants sont les ronds-points. Il en manque 3 à Marche.

On nous les promet depuis des lustres, au Bois Notre-Dame, au bout de l'Avenue de la Toison d'Or et de l'Allée du Monument. Ils permettraient à nos voitures de " danser " avec fluidité.
Membre de la fédération des groupes folkloriques de Wallonie, je profiterai de ces quelques jours de règne sur notre bonne ville de Marche-en-famenne pour débloquer quelques grands projets urbains chers aux 4 sociétés qui m'ont proposée Grande Mautchwesse .

La rue de la Plovinète pourrait être élargie en un boulevard dont la largeur avoisinerait celle du boulevard du Nord. Elle sera également dotée d'un giratoire afin de désengorger la circulation venant du Pachis Baudouin. Quoi de mieux qu'une Cawète pour orner ce nouveau monument.
Je félicite le comité de la porte Basse qui possède son amphithéâtre Gugusse. Si pour le 1er mai, Louis Thomas n'a pas remplacé la bouteille vide de Pecket par une pleine, Gugusse n'acceptera plus qu'il emprunte encore son square.
Lors des prochains aménagements urbains : priorité sera donnée à la mise en valeur de notre patrimoine et notre folklore : ainsi pour les travaux programmés rue du Commerce, le château Jadot sera rebaptisé " Château de la Star Harmony ".
Face à ce bâtiment, sera placée une triple statue où figureront les personnages de Julien Moiny, compositeur marchois du siècle dernier dont les œuvres sont régulièrement interprétées par la Plovinète. Nous y trouverons également un compositeur contemporain tout aussi fécond : je parle de Luc Daussin. René Forgeur, présidera l'harmonie entre ces compositeurs et leurs œuvres.

Dans la continuité de la rénovation de l'hôtel de ville, les armoiries communales devraient être modernisées. Au centre de l'écusson figurera la Grosse Biesse se baladant avec sur sa crête, Noss Petite et le Grand Duc André de la " légende ".. Le terme " ville de Marche-en-Famenne " sera retiré du seau officiel pour être remplacé par l'expression " Mautchi mi tchi qu'ti "

Dans un autre registre, après avoir si bien rénové vos " locaux " communaux, peut-être pourrait-on enfin trouver un petit local pour la Plovinète, simplement pour y ranger tous ses souvenirs de plus de 40 années d'existence. Ce doit bien être la 30eme demande. Celle-ci sera peut-être la bonne ?

J'ai été un peu longue, je vais m'arrêter là.

Mais , je voudrais quand même encore émettre quelques remerciements, tout d'abord aux 4 sociétés qui ont décidé de me soutenir dans cette joyeuse entreprise : le Comité de la Porte-Basse, l'Harmonie Communale, le Comité Carnaval et la Plovinète.

Et à quelques personnes en particulier, Luc Daussin, pour l'arrangement de la chanson que vous allez bientôt découvrir, Angélique Goderniaux qui a créé, nos costumes, Dany Daussin qui les a confectionnés ainsi que les petits cadeaux que nous offrirons au Home Libert mardi et puis mon mari, Gérard Chenoix qui a construit le char que vous pourrez admirer demain et surtout qui m'a soutenu lors de toutes les préparations de ce Carnaval 2004.

Alors pour terminer, on va un peu innover par rapport aux autres années. On se contentait de chanter, et bien on va danser en plus.