Carnaval de la grosse biesse

Marche-en-Famenne, 22 & 23 février 2020

1993 - Le discours de Michel III

Monsieur le Bourgmestre,

Messieurs les Echevins,

Marchoises, Marchois,

 

Bonjour !

AH ! Que je suis content d'être là, au coeur même de notre bonne ville, sur ce superbe piétonnier. Et ce pour un carnaval encore plus beau, encore plus joyeux, encore plus fou.

Oui, vraiment, cette année, ce sera le Carnaval t ! Et pourtant, notre bonne ville n'a pas eu que du bonheur. Le centre de Marche a été frappé par l'horodatose, cette myksomatose des voitures, qui a décimé le parc automobile et rendu nos places aux jeux de billes et aux jeux de bus. De courageux garde-chasses vétérinaires ont beau essayer de soigner nos pauvres autos à coups d'ordonnances sous l'essuie-glace, rien n'y fait ! Dans le même ordre d'idées, on sait maintenant quelle sculpture ornera le merveilleux rond-point Bouchat, à la Pirire : ce sera un horodateur géant en cristal du Val St-Lambert, plaqué or, offert à la ville par le Delhaize et le G.B., reconnaissants.

En parlant de vous, Monsieur le Bourgmestre, nous avons .appris que vous aviez bien du tracas avec vos échevins: l'excellent Echevin Dourt, après avoir fièrement sillonné les déserts africains, a piteusement noyé son véhicule dans le tunnel du Fond des Vaux ; il paraîtrait que les établissements Mouvet vont lui offrir un tracteur amphibie.... Quant à l'Echevin Henry, on dit qu'il s'est cassé deux doigts en jouant au golf: on n'ose penser à ce qu'il se serait cassé en jouant aux quilles ou au football.... Bref, il va falloir bientôt penser à les recycler. Et si certains ont déjà leur petite idée, comme l'Echevin Schreder qui pense se spécialiser dans la construction de vespasiennes et de sanisettes, si utiles, ou l'Echevin Pierard, qui songe à reprendre une carrière théâtrale un instant interrompue, pour d'autres, le recyclage sera bien difficile quand la date de péremption sera là. Les écotaxes vont frapper. Et ce ne sera pas triste.

Mais parlons de choses plus gaies. Marche se transforme ! Dans quelques mois, restaurants nouveaux et cafés superbes vont s'ouvrir à foison. Ce sera le 15 août tous les jours nom di D'jo ! Et ce n'est pas fini! Après la Halle au Blé et le Casino, d'autres perles architecturales marchoises se verront rénovées et transformées: on parle d'une couscousserie dans l'Eglise des Pères Franciscains, d'une brasserie bavaroise au château Van der Straeten, d'un Mac'Donald géant au centre culturel et d'une friterie hexagonale à la librairie Cosme!

Mais il est temps maintenant d'ouvrir les festivités carnavalesques: que tout le monde rie, que tout le monde boive, que tout le monde soit gai et oublie ses soucis, pendant ces quelques jours où je règnerai et où règnera le carnaval.